RELECTURES 8 À KHIASMA, du 2 au 5 décembre 2009





DU 2 AU 5 DÉCEMBRE
///////////////////////////////////////////////////////////////
RELECTURES 8
///////////////////////////////////////////////////////////////
QUI PARLE ?
///////////////////////////////////////////////////////////////
Festival littératures vivantes
et arts visuels
///////////////////////////////////////////////////////////////
Entrée Libre
///////////////////////////////////////////////////////////////
avec :
Emmanuel Adely
Christian Barani
Grégory Beller
David Christofell
Frédéric Dumond
Norbert Godon
Jeff Guess
Elisabeth Jacquet
Eve Loreaux / Gildas Veneau
Vannina Maestri
Véronique Pittolo
Virginie Poitrasson
Alain Della Negra
et Kaori Kinoshita
Gwenaëlle Stubbe

http://www.khiasma.net/


/////////////////////////////////////////////////////

VENDREDI 04 DECEMBRE 2009
RELECTURES 8
Qui parle ?
Vendredi 4 décembre 2009 à 20h00
Soirée 3 : Avatars

> 20h Lecture

Ralentir Spider
Véronique Pittolo
Opérant dans une écriture brève, entre poésie et prose, d'où jaillissent des fragments documentaires, Véronique Pittolo dresse une archéologie du toon à travers une galerie de personnages issus de l’entertainment. Le mot toon englobe ici à la fois l’univers de la BD, de l’animation, des séries de science-fiction, des jeux vidéos et de leurs dérivés. Entre addiction et aliénation, Ralentir Spider explore l’imaginaire d’un adolescent, siège d'un glissement entre un monde virtuel et une réalité où la violence est devenue spectacle.
Lecture suivie d’extraits de “La Révolution dans la poche

////////////////////////////////////////////////////////////////

> 20h30 Performance (voix / bande son)

Nous sommes des dispositifs
Virginie Poitrasson
La performance Nous sommes des dispositifs enquête et s’interroge sur le brouillage identitaire (avatars, profils, pseudos) que provoque l’apparition des mondes virtuels dans notre réalité. Elle questionne également la position de l'homme contemporain face aux nouveaux procédés de surveillance et de contrôle. En nous obligeant à normaliser nos comportements et à nous tenir hors de la marge, ils ont tendance – paradoxalement – à provoquer l’effet contraire.

////////////////////////////////////////////////////////////////

> 21h00 Projection

Neighborhood (2005, 17min.) + Newborns (2007, 14 min.)
Alain Della Negra et Kaori Kinoshita (Capricci Films)
Adeptes des Sims ou de Second Life, des hommes et des femmes racontent l'expérience de leur double dans le monde virtuel. Ces récits, racontés à la première personne, sinistres ou poétiques, brouillent les frontières du réel, nous révélant autant la violence rentrée des banlieues anonymes que la douloureuse quête d'un bien-être inaccessible.
Neighborhood
est diffusé dans le cadre d’un prêt du Fonds des multiples de la Collection publique d’Art contemporain du Conseil général de la Seine-Saint-Denis.


////////////////////////////////////////////////////////////////

> 22h00 Performance

Gwenaëlle Stubbe
“J'ai cette idée que beaucoup de nos gestes, de nos actions sont strictement ridicules. Ils existent pour justifier des comportements purement biologiques. Se regarder à travers des mobiles animaux - voilà ce que je veux. J’ai de l’enthousiasme pour le désarticulé - chaque morceau défait oblige à revoir la surface - ici tout organisme est constitué de substances inadéquates (du végétal, de l’animal, et d’autres catégories non identifiables qui le boursoufle), la contamination est ce qui me préoccupe.” Performeuse hors-norme, drôle et étrange, Gwenaëlle Stubbe habite des personnages, les enfile et les découd, les met en petits morceaux, les décompose jusqu'au ridicule.

////////////////////////////////////////////////////////////////

Performances et projections suivies d'une rencontre avec les artistes.